Semaine de la vaccination

La première semaine bretonne de la vaccination se tient à l'université de Rennes2

du lundi 21 au vendredi 25 septembre 2015

"venez avec votre carnet de santé et on vous dit si vous êtes protégés"

GRAND JEU "SEMAINE DE LA VACCINATION"

Semaine de la vaccination

A l’origine de cet événement, l’ARS Bretagne et ses partenaires ont choisi de sensibiliser les collégiens et les jeunes adultes qui sont moins bien vaccinés que les jeunes enfants contre certaines maladies.

Le SIMPPS se mobilise:

- une exposition sera mise en place dans le hall du pôle langues.

- Une animation se fera tous les midis de la semaine de 12h à 14h dehors ou dans le hall du pôle langues.

- Vous pourrez venir au SIMPPS et présentez votre carnet de santé et on vous dira si vous êtes à jour.

- GRAND JEU "SEMAINE DE LA VACCINATION": Pour cela, complétez le petit quizz "vaccination" à votre disposition et déposer le ensuite dans les accueils des SIMPPS de Beaulieu ou Villejean.

Tous les quizzs complétés peuvent participer au tirage au sort, nombreux lots à gagner  lancez vous!

Jouez le jeu  et  Vérifiez vos réponses

 

  • La vaccination a fait ses preuves

La vaccination demeure le moyen de prévention le plus efficace contre certaines maladies infectieuses (tétanos, rougeole, coqueluche, méningite…). Son bénéfice est double : elle permet de se protéger mais aussi de protéger les autres, notamment les personnes les plus fragiles de son entourage. A ce titre, l’atteinte d’un taux de couverture vaccinale élevé constitue un véritable enjeu de santé publique.

  • La méningite : L’infection par le méningocoque C est grave (17 % de décès, risque important de séquelles).
  • L’hépatite B : L’hépatite B peut guérir seule mais aussi devenir chronique (jamais de guérison) et évoluer vers la cirrhose ou le cancer du foie.
    Vaccination à faire pour tous (au mieux dès l’âge de 2 mois, recommandée jusqu’à 16 ans) et exigée, dès le stage, pour les métiers du sanitaire et du social.
  • Le cancer du col de l’utérus : Le cancer du col de l’utérus est un cancer de la femme jeune, principalement dû à des virus appelés papillomavirus humains. La contamination a lieu dans les premières années de la vie sexuelle. L’infection persiste chez certaines femmes et est à l’origine du cancer du col de l’utérus.
    À faire dès l’âge de 11 ans, en plus du frottis de dépistage du col de l’utérus recommandé à partir de 25 ans.
  • La rougeole : La rougeole prend souvent une forme sévère (pneumonie, encéphalite) chez l’adolescent et l’adulte.

Pour des informations complémentaires: https://www.mesvaccins.net